Philosophie des sciences et Logique

Titre

Philosophie des sciences et Logique

Description

En 1889, lorsque Freud suivait l’enseignement de Liébaut et de Bernheim à Nancy, la Faculté des Lettres ne possédait pas plus de 7500 volumes dans sa bibliothèque. Quand Louis Liard, auteur des Logiciens anglais contemporains (1878), vice-recteur de l’académie de Paris, remercia les professeurs de Nancy lors du cinquantenaire (1904) de la Faculté d’avoir donné corps à son rêve et réalisé la pensée de toute sa vie, il pensait probablement plus à son invité de marque Ernest Solvay, industriel qui finança l’Institut chimique, qu’à ses collègues en philosophie. A cette époque, on ne pratiquait guère la logique ou la philosophie des sciences à Nancy.

Date

2011

Description

En 1889, lorsque Freud suivait l’enseignement de Liébaut et de Bernheim à Nancy, la Faculté des Lettres ne possédait pas plus de 7500 volumes dans sa bibliothèque. Quand Louis Liard, auteur des Logiciens anglais contemporains (1878), vice-recteur de l’académie de Paris, remercia les professeurs de Nancy lors du cinquantenaire (1904) de la Faculté d’avoir donné corps à son rêve et réalisé la pensée de toute sa vie, il pensait probablement plus à son invité de marque Ernest Solvay, industriel qui finança l’Institut chimique, qu’à ses collègues en philosophie. A cette époque, on ne pratiquait guère la logique ou la philosophie des sciences à Nancy.

Date

2011